Le Mouton Blanc, qui dit toujours non

Mêmement inspiré, mécanisme compris, du « Disagreeable sheep » de Ives, il inverse les couleurs du précédent.

Dans le socle, des pales sur la tige poussent alternativement  des ailettes de l’axe vertical, qui fait hocher la tête latéralement.

Ce mouvement dénégateur du Mouton rebelle (et pourtant blanc) contredit, cette fois, le fragment de Nietszche inscrit sur le socle : « Le oui caché en vous est plus fort que tous les non et tous les peut-être dont vous êtes malades, avec votre époque » — ainsi se conclut le § 377 du Gai Savoir.

Cette entrée a été publiée dans Automates.

2 commentaires sur “Le Mouton Blanc, qui dit toujours non

  1. Ingrid (ISK) dit :

    Deux moutons pour se tondre et cesser enfin de parler…

  2. Nicolas Tixier dit :

    Voici avec le mouton blanc qui dit toujours non, et le mouton noir qui dit toujours oui, deux automabilous que nous aurions bénéfice à avoir avec nous en toute circonstance. Je me suis du coup permis sur mon facebook de les indiquer comme indispensables à toute personne qui voudrait prendre du champ sur cette question récurrente… en ayant dans sa besace, une rhétorique animée que l’on peut dégainer dans les moments d’embarras.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s